mercredi 31 juillet 2013

Black daddy: Scott Alexander


Scott Alexander est une figure très connue dans le milieu du divertissement pour gay. Ce beau quadragénaire peut se vanter d'avoir  commencer sa carrière en 2008 en tournant  pour les grands studios prestigieux comme Mustang video ( une succursale de Falcon Video), Titan media, Raging Stallion et  Channel 1 Releasing. Né le 18 avril 1972, Scott est originaire de Houston au Texas. Cet ancien diplômé en gestion a debuté dans le x à l'âge de 36 ans. Avec son 1m90, il a le physique approprié pour remporter les castings. Il a déjà à son actif plusieurs films parmi lesquels la fameuse série Black Balled de Chichi Larue où il est apparu dans les épisodes 6, 7 et 8.


Versatile dans la vie tout comme devant la camera, Scott est très sentimental dans ses scènes et rappelle un autre célèbre acteur noir gay, Gene Lamar. A part le crossover avec les grands studios, il a beaucoup tourné ces derniers temps pour les petites sociétés de production black: Pittbull ou encore le site ethnique DawnpoundUSA. En général, c'est un acteur qui a la même envergure que Race Cooper, Eddie Diaz ou Diesel Washington. En Effet, ces trois hardeurs noirs ont su s'imposer dans un milieu où les personnes de minorités raciales sont souvent condamnés à tourner pour des petits studios et à  toucher des faibles cachets. Par contre eux, ils ont eu à  décrocher des contrats plus importants pour des sociétés qui signent majoritairement que avec des hardeurs blancs. C'est l’acteur Bo Matthews qui lui  suggéra de soumettre ses photos à Raging Stallion. Après plusieurs hésitations, il  les envoya et il retint l'attention du studio.






  • 2008: Black Balled 6 (All Worlds)
  • 2008: Drifter (Raging Stallion)
  • 2009: In Love With A Thug (Pitbull production)
  • 2010: Distraction (Titan Media)
  • 2011: Black Balled 8 (All Worlds)
  • 2012: Boy Crushed Takes Las Vegas Nevada (Boy Crush)

mardi 23 juillet 2013

Hot model: Eddie Diaz



Eddie Diaz, la star du x gay, n'est plus à présenter. En six ans de carrière, ce bel homme d'origine afro cubaine s'est illustré dans plusieurs films pornographiques  et a signé avec les plus grands studios:  Randy Blue, Channel 1 releasing, Lascars Productions, Pitbull Productions, Falcon Video, Hot House Videos, etc. A 31 ans, il est connu mondialement et partage sa vie entre Sydney en Australie et Los Angeles en Californie. En 2010, Il a posé et tourné des scènes très hot pour Menatplay.



samedi 20 juillet 2013

Cameroun: L'homophobie poussée à outrance

Eric Lembembe


L'assassinat récent de l'activiste et journaliste Eric Lembembe soulève de nouveau les questions sur l'homophobie virulente qui secoue le Cameroun depuis quelques années. Le jeune homme a été retrouvé battu à mort à son domicile. Tout porterait à croire que le militant très actif pour la défense de la cause des minorités sexuelles a été victime d’une attaque homophobe.

En effet, il ne se passe plus un jour sans que les médias ne relatent un incident ou un  problème lié à l’homophobie au Cameroun. Orchestrée par l’Etat et l’église, cette situation semble être un véritable acharnement lancé à l’encontre des homosexuels camerounais. Dénonciation, arrestation, condamnation et emprisonnement, tel est le lot des tracasseries dont sont victimes les minorités sexuelles. Malgré les appels lancés par la communauté internationale pour la protection des personnes LGBTI, les autorités camerounaises font la sourde d’oreille.  Les Homosexuels sont, ainsi, violentés et arrêtés avec souvent l’approbation de l’opinion publique. 



 Toutes ces hostilités affichées envers les gays se font légalement car l’Etat camerounais considère les relations sexuelles entre personnes de même sexe  comme un délit qui peut être sanctionné par cinq années de prison. En mars 2012, un séminaire sur le Droit des homosexuels  à Yaoundé avec la coordination de l’Union Européenne a été interdit et la rencontre a tourné à la bagarre. Le Rassemblement pour la Jeunesse Camerounaise (RJC), une association homophobe,  était à la base du boycott de ce séminaire organisé par un collectif d’homosexuels. Les responsables du RJC ont fait ce qui est devenu monnaie courante au Cameroun, la dénonciation. Ils ont informé la police de la tenue dudit séminaire et ont mobilisé leurs membres afin d’empêcher cette réunion. Pour la police de Yaoundé, ce séminaire visait la promotion de l’homosexualité.

Il faut noter que l’opinion camerounaise accuse depuis quelques temps l’Union Européenne de vouloir imposer au pays une vision positive de l’homosexualité en  cherchant à défendre le Droit des homosexuels. Comme la plupart des pays africains, le Cameroun déclare que cette forme de sexualité n’est pas compatible aux valeurs du continent.  Toutes les personnes et les associations qui tentent de parler pour la cause des minorités sexuelles sont indexées et menacées.  La juriste Alice Nkom en est le parfait exemple. Madame Nkom se bat ouvertement pour la défense des homosexuels au Cameroun depuis des années. Elle était d’ailleurs parmi les participants du séminaire qui a avorté à Yaoundé.  Certains de ces collègues ont tout simplement souhaité qu’elle puisse être radiée de la profession. Présidente de L’Adefho, Alice Nkom est à l’origine d’une campagne de collecte de 10.000 signatures  visant à dépénaliser l’homosexualité au Cameroun.   Le code pénal camerounais, en son article 347 bis, stipule ce qui suit : « est puni d’un emprisonnement de six mois à cinq ans et d’une amende de 20 000 à 200 000 francs CFA toute personne qui a des rapports sexuels avec une personne de son sexe ».


Pour rappel, cette vague d’homophobie tire son origine d’une simple déclaration faite par Monseigneur  Tonye Bakot  le 31 décembre 2005.  Au cours de son homélie prononcé la nuit de la Saint Sylvestre à la cathédrale de Yaoundé, il avait déclaré que l’homosexualité était une pratique contre nature, un complot contre la famille et le mariage. Le lendemain, toute la presse avait relégué le message et le journal L’Anecdote publia un top 50 des personnalités présumées gays. Dans cette liste, on retrouvait les noms des ministres, des hauts cadres de l’administration, des vedettes du show-biz, du sport, etc.  La presse camerounaise qualifia même l’homosexualité de phénomène considéré au sein de la jeunesse comme un ascenseur social.

JW

Thugs sex: Juice et Thugzilla


Juice, l'un des plus célèbres passifs noirs, rencontre sur un plateau le très masculin et actif Thugzilla. L'alchimie entre ces deux stars du x est totale et excitante.



jeudi 18 juillet 2013

Hot model: Tyson Tyler


Tyson Tyler est originaire de Manchester en Grande Bretagne. Né en 1987, ce jeune homme à l’apparence timide s’est lancé dans le divertissement pour adultes il y a peu de temps. Aujourd’hui, c’est l’un des acteurs x gay le plus courtisé. Il a atteint, en l’espace de quelques temps, le statut d’une star internationale et tourne pour tous les grands studios spécialisés dans la production des films pornographiques destinés à un public homosexuel. Désormais, Tyson partage sa vie professionnelle entre l’Europe et l’Amérique du Nord. Il est gay versatile et alterne à la perfection les rôles de passif ou d'actif.